OUATCH TV sur iPhone OUATCH TV sur iPad OUATCH TV sous Android OUATCH TV sous Windows Phone OUATCH TV sous Windows

Viva Technology 2018 : objectif 10.000 start-ups

Publié le 14 février 2018 à 15 h 54

Mis à jour le 8 mai 2018 à 15 h 36

Pas de commentaire

313 vues

Encore plus international, encore plus ambitieux, Viva Technology reviendra, fin mai, pour sa 3e édition, avec une armée de sponsors, de partenaires et d'intervenants prestigieux qui seront invités, la veille de l'ouverture du salon, par Emmanuel Macron.

viva-technology-2018-morel-levy-1920x1080

Francis Morel et Maurice Lévy à la 1ère conférence de présentation de Viva Technology 2018.

Maurice Levy et Francis Morel ont levé un premier voile, ce mercredi, sur la 3è édition de Viva Technology, prévue à Paris (Paris Expo, Hall 1) du 24 au 26 mai 2018, avec une double volonté : devenir aussi incontournable que le CES sur le terrain de l’innovation, tout en marquant un certain nombre de différences avec le salon Tech de référence à Las Vegas. Aux côtés du PDG du groupe Les Echos, co-fondateur de l’événement, le PDG emblématique de Publicis Groupe l’a reconnu : « en lançant le projet Viva Technology en 2016, nous n’imaginions pas que le succès serait d’une telle ampleur et qu’il arriverait aussi rapidement ». L’an dernier, Viva Technology avait attiré 68.000 visiteurs et 6.000 start-ups. « L’objectif, c’est 10.000 start-ups, cette année », lâche Maurice Levy, en s’attendant à se faire taper sur les doigts, alors que la consigne interne était de ne donner aucun objectif chiffré.

Start-ups et grandes entreprises

Là ou le CES se limite à un salon – certes énorme – d’exposants juxtaposés, Viva Technology se positionne résolument comme un événement de mise en relation entre start-ups et grandes entreprises, à l’image de ses cinq partenaires majeurs, BNP Paribas, Google, La Poste, LVMH et Orange dont le PDG, Stéphane Richard, était présent à cette présentation. Les organisateurs de Viva Technology surfent sur le dynamisme de l’éco-système start-ups « en France et en Europe où les niveaux de levées de fonds ont battu un nouveau record avec plus de 19 milliards d’euro levés, ces deux dernières années », rappelle Julie Ranty, directrice générale de l’événement. Aux côtés des grandes entreprises qui s’afficheront chacune avec leurs poulains, l’idée est donc à nouveau de nouer des relations croisées. C’est l’objectif des 100 challenges d’Open Innovation prévus, sachant que sur les 10.000 start-ups espérées, 1.000 jeunes pousses pré-sélectionnées bénéficieront d’un stand sur Viva Technology.

Emmanuel Macron : un sommet, la veille, avec 50 Top CEO

Viva Technology 2018, tout en affirmant son identité française et européenne, vise, plus que jamais, le monde entier, en essayant d’attirer les invités les plus prestigieux. La keynote d’ouverture reviendra vraisemblablement à la grande patronne d’IBM depuis 2012, Ginni Rometty, 1ère femme à la tête de Big Blue. Seules deux autres têtes d’affiche ont été dévoilées pour l’heure : Bill McDermott, CEO de SAP, et Chuck Robbins, le successeur de John Chambers à la tête de Cisco. IBM, Cisco, SAP : du très lourd en attendant d’autres annonces à venir. Emmanuel Macron va d’ailleurs favoriser la convergence de stars du numérique à Paris, en organisant un sommet baptisé « Paris Tech for good summit », à Paris, le 23 mai 2018, soit la veille de l’ouverture de Viva Technology. La plupart des 50 Top CEO espérés feront d’une pierre, deux coups, en apparaissant sur Viva Tech, le lendemain, avant de repartir vers d’autres horizons.

Viva Technology 2018 : focus sur l’Afrique

En 2017, 25% des visiteurs étaient internationaux. La proportion de visiteurs étrangers devrait encore augmenter en 2018, notamment grâce à VivaTour, une tournée mondiale de promotion qui finit d’emmener les équipes de Viva Technology dans 25 pays et 30 villes-clé. Focus particulier, cette année : l’Afrique bénéficiera d’un espace dédié, baptisé Afric@tech, avec près d’une centaine de start-ups attendues. Enfin, parmi les nouveautés 2018 : la présence d’au moins 10 pavillons de pays (ils n’étaient que deux, l’an dernier) dont Israël, la Russie, le Maroc et la Tunisie ; un Tech Park avec 10 robots en situation opérationnelle ; un Mobility Park pour les démonstrations de véhicules autonomes (voitures, taxis, navettes, etc) ; une zone dédiée au eSport ; et une nouvelle scène baptisée Stage X où des technologies encore à l’état conceptuel et les dernières tendances du marketing digital seront expliquées.

Francis Morel, PDG du groupe Les Echos (à gauche), et Maurice Lévy, PDG de Publicis Groupe à la 1ère présentation de Viva Technology 2018.

Francis Morel et Maurice Lévy à la 1ère conférence de présentation de Viva Technology 2018.

Les commentaires


Les actualités sur le même sujet :

Freebox Delta : ce que Xavier Niel n’a pas dit pendant la keynote

Il est un sport national en France : tirer sur Free, en annonçant, sinon le pire, [...]

CES 2019 : les dates à retenir pour les journalistes et la presse

Le CES 2019 à Las Vegas aura lieu relativement tardivement puisque les dates officielles du salon [...]

IFA 2018 : Neato ajouté à l’agenda des conférences de presse

La 95e édition de l’IFA est prévue à Berlin (Allemagne) du 31 août au 5 septembre 2018. [...]

Freebox V7 : découvrez ce que Xavier Niel n’a pas dit

Il y a, quelque part dans le monde, au moins une usine d’où, en ce moment, [...]

Xavier Niel : la Freebox V7 « sur certains trucs, c’est pas pour moi ! »

Le compte à rebours est lancé pour la nouvelle Freebox. Invité de l’Assemblée générale des 20 [...]

TeamViewer : le gratuit, c’est fini (sauf exceptions)

TeamViewer, vous y avez pris goût, mais les cadeaux, c’est terminé. Le logiciel de prise de [...]

Nouvelles offres Freebox : « prix jamais vu » et augmentation masquée

Dans son communiqué, Free parle de « prix jamais vu ». Un forfait avec accès Internet [...]

CES Asia 2017 : le bilan fait l’impasse sur la fréquentation

Un mois et demi après sa tenue à Shanghai, c’est l’heure du bilan pour le CES [...]

Angers à 100 jours du World Electronics Forum

Il le présente comme le « Davos de l’électronique ». Lui, c’est Christophe Béchu, le maire [...]

IFA 2017 : l’agenda des conférences de presse (mise à jour : Neato Robotics)

La 94e édition de l’IFA est prévue à Berlin (Allemagne) du 1er au 6 septembre 2017. IFA, [...]